Mot des directeurs

Mot des Directeurs

Maud COHEN, ing., FIC, MBA, ASC,
Directrice Générale de Polytechnique Montréal

«Polytechnique Montréal s’allie fièrement à l’Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny, à l’École Nationale Supérieure de Statistique et d’Économie Appliquées, et la Michigan State University pour créer le Mastère 3ES (Engineering, Economics, Environmental and Social). Ce programme propose des approches d’enseignement novatrices et un parcours d’excellence qui cible les besoins des acteurs des transports et des infrastructures en Côte d’Ivoire. Les diplômés du Mastère 3ES détiendront une maîtrise approfondie de la gestion des infrastructures et des pratiques exemplaires pour améliorer et développer les réseaux routiers dans la région. 

Forte de ses 150 années de leadership en enseignement du génie et en innovation, Polytechnique Montréal apporte son expertise à ce partenariat, confirmant ainsi la pertinence et la qualité exceptionnelle du programme.»

Dr Moussa Abdoul Kader DIABY, Directeur Général de l’INP-HB

« Le Mastère 3ES fruit d’une collaboration avec ENSEA, Polytechnique Montréal et Michigan State University apporte un changement dans la façon dont nous voyons nos infrastructures routières.
Non seulement, elles contribuent à l’efficacité du transport mais elles représentent une énorme valeur en capital qu’il importe de préserver.
Le Mastère 3ES permet de comprendre comment nous pouvons mettre en place un système de gestion des actifs routiers pour s’assurer que notre patrimoine routier demeure en bon état et réponde aux besoins de la communauté.
Il est, à cet effet, un outil de renforcement des capacités pour toutes les structures qui jouent un rôle crucial dans la gestion des infrastructures routières.»

Dr Hugues KOUADIO,
Directeur Général de l’ENSEA


« C’est tout naturellement que l’ENSEA s’est associée à l’INP-HB et Polytechnique Montréal pour offrir ce programme pluridisciplinaire qui combine l’ingénierie de la construction routière avec l’analyse économique pour l’optimisation des coûts du cycle de vie, y compris les coûts des travaux futurs, les coûts aux usagers et les coûts environnementaux, et les méthodes statistiques pour collecter et analyser les données indispensables à la connaissance des réseaux routiers.
En intégrant à l’ingénierie, l’analyse économique et des principes de durabilité, le Mastère « Engineering, Economics, Environmental and Social » permet aux gestionnaires du réseau routier de prendre des décisions éclairées pour optimiser l’allocation des ressources. Cela conduit à des économies de coûts et maximise la durée de vie des actifs d’infrastructure. »