Programme

Programme

Objectifs du Programme

L’objectif du Mastère 3ES est de fournir aux apprenants les outils et les techniques nécessaires pour prendre de meilleures décisions concernant l’entretien, la réparation et la réhabilitation des infrastructures routières.
Il permet aux professionnels de faire des choix durables en matière de matériaux, de conception et de pratiques de construction, en minimisant l’impact environnemental des infrastructures routières et en favorisant la durabilité à long terme.
Il leur apprend à hiérarchiser les projets au niveau du réseau, en tenant compte de facteurs tels que la rentabilité économique et les impacts environnementaux et sociaux.
Il leur fournit les connaissances et les compétences nécessaires pour optimiser les budgets d’entretien pour obtenir la meilleure performance en minimisant les coûts (y compris les coûts à l’usager) et en maximisant la durée de vie des actifs d’infrastructure.
Il leur apporte également des méthodes et outils pour la mise en œuvre des stratégies d’entretien tant pour ce qui concerne la planification et le contrôle des travaux que pour la passation des marchés et la gestion des contrats.

Public cible

Le Mastère 3ES s’adresse avant tout aux professionnels en activité dans les entreprises, organisations publiques et parapubliques intervenant dans le secteur routier qui souhaitent étendre et approfondir leurs connaissances et leurs compétences dans les techniques de planification, de construction, d’entretien des routes, de modélisation du trafic et d’analyse économique pour avoir une bonne maîtrise de l’ensemble des composantes d’un système de gestion du patrimoine routier.

Compétences visées

À la fin du Programme, les participants sont en mesure de :
– comprendre chacun des aspects de la gestion stratégique et opérationnelle des actifs routiers ;
–  comprendre l’état, les performances et la durée de vie prévue des actifs routiers ;
–  maitriser les méthodes pour évaluer, diagnostiquer et suivre l’état des chaussées ;
–  utiliser la technologie SIG et les bases de données dédiées à la gestion des infrastructures routières ;
–  comprendre les méthodes d’analyse économique et financière et maitriser le logiciel HDM4 pour faire des choix à l’échelle du projet ou du réseau ;
–  maitriser les outils et méthodes de planification et de suivi des projets ;
–  élaborer et surveiller des plans financiers pour l’entretien et la réhabilitation des actifs routiers ;
–  identifier des modèles de contrat pour les travaux de maintenance qui garantissent d’excellentes performances de prestation de services.

Structure du Programme

Le programme est structuré comme un Master Nord-américain (ou Maitrise québécoise), il comprend dix cours de 3 crédits (6 ECTS) et un projet intégrateur de 15 crédits (30 ECTS) soit un total de 45 crédits (90 ECTS) et offre une double diplomation.
La validation de chacun des dix cours donne droit au DESS délivré par Polytechnique Montréal (30 crédits).
La validation du Programme complet, incluant le Projet intégrateur, donne droit au Mastère Professionnel délivré par l’INP-HB et l’ENSEA.
Les dix cours et le projet intégrateur fournissent les connaissances et les compétences nécessaires pour maitriser les différents aspects et composantes de la gestion des infrastructures routières :

[table id=1 /]

Organisation du Programme

Le programme est offert à temps complet sur une période de 12 mois selon un rythme calé sur le calendrier académique de Polytechnique Montréal où sont régulièrement inscrits les étudiants du Programme.
De septembre à décembre (correspondant à la session d’automne) : les étudiants suivent les 5 premiers cours, représentant 15 heures de cours en présentiel et 30 heures de travail personnel ou en groupe par semaine.
De janvier à avril (correspondant à la session d’hiver) : les étudiants suivent les 5 derniers cours, représentant 15 heures de cours en présentiel et 30 heures de travail personnel ou en groupe par semaine.
De mai à août (correspondant à la session d’été) : les étudiants se consacrent au Projet intégrateur, représentant 675 heures de travail.
Les cours ont lieu dans les locaux de l’Ecole Nationale Supérieure de Statistique et d’Economie Appliquée (ENSEA) à Abidjan. Certains travaux pratiques pourront se dérouler dans les laboratoires de l’INP-HB à Yamoussoukro.